Actualités

La première tranche de la déviation est achevée
Septembre 2016
La première tranche de la déviation est achevée

En moins de deux ans, l’entrée de Saint-Nom-la-Bretêche, en provenance de Versailles, a été transformée par le chantier de la déviation de la RD 307, dont la première tranche est achevée.

L’ensemble des aménagements routiers de la première phase du chantier de la déviation de Saint-Nom-la-Bretêche (RD 307) est achevé. Seuls restent les aménagements paysagers à réaliser cet automne.

Démarré en novembre 2014, le chantier reprendra début 2017 avec la réalisation de la voie de déviation qui permettra de délester le centre-village de Saint-Nom-la-Bretèche du trafic de la RD 307, mais aussi d’embellir le cadre de vie des habitants et d’offrir aux cyclistes un itinéraire plus sûr.

Les travaux initiaux consistaient à réaliser les principaux aménagements le long de la RD 98, du tronc commun et de la RD307 : nouvelles voiries, nouveaux carrefours et protections acoustiques. Le 21 juillet 2016, une nouvelle étape a été franchie avec l’ouverture du passage dénivelé sous le carrefour giratoire RD98 nord.

Ce nouvel aménagement, à gabarit réduit (2×1 voie, hauteur limitée à 2,60m), permet dès à présent de relier directement la RD307 Est (longeant la Forêt de Marly) à la RD98 sud (vers Villepreux) puis, à terme, à la future déviation de la RD307.

Jusqu’à la fin de l’été 2016, les travaux se sont poursuivis avec, notamment, l’aménagement des voies de desserte du Chemin de la Forêt et de l’allée des Mares, la réalisation des liaisons douces, et la finalisation des buttes acoustiques le long des bretelles Ouest du giratoire RD98 Nord.

La 2e tranche commence début 2017

Cette étape consiste à :

  • Réaliser une 2×1 voie qui reliera le nouveau giratoire RD98 sud au futur giratoire RD307/RD74 ;
  • Créer une piste cyclable et un passage inférieur pour piétons et cyclistes.
  • Cette seconde phase étant réalisée hors des voies de circulation, à l’exception des travaux de raccordement aux voiries existantes, son impact sur la vie des habitants sera relativement faible.

Voir la vidéo du Consil départemental